Introduction

       La police scientifique a été utilisée pour la première fois en France dans la résolution d’une affaire en 1882. Depuis, ce domaine a connu de nombreuses avancées techniques qui ont considérablement aidé les forces de l’ordre. En effet la police scientifique, qui regroupe les services et les activités de la police liés à la recherche et l’identification des auteurs de crimes par des moyens techniques et scientifiques, est devenue presque indispensable à toutes les enquêtes de notre époque. Les 2 groupes de personnes qui la composent font partie de 2 institutions distinctes, les techniciens en identification criminelle (TIC) pour la gendarmerie et les gestionnaires d’une scène d’infraction (GSI) pour la police, ils ont cependant un but commun : arrêter tous les types de criminels. Pour cela chacun d’eux a une spécialité qui peut aller de la balistique et l’analyse des explosions aux différentes facettes de la biologie. En quoi certains éléments découverts sur une scène de crime par arme à feu peuvent-ils mener à la résolution d’une enquête ? Au cours de ce Tpe, nous nous proposons d'analyser les différentes méthodes de la police technique et scientifique à travers la balistique, puis à travers trois différentes études d'indices biologiques  et enfin par l'analyse des traces.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site